Vidéo : catéchèses JMJ, comment témoigner de sa foi ?

La route de la famille de l'Assomption réunit 320 jeunes ayant fait étape à Lourdes. Ce vendredi matin, à la paroisse Nuestra Senora Reina del Cielo, ils ont accueilli Mgr Michel Pansard, évêque de Chartres. Fidèles à leur charisme, la matinée chez les Assomptionnistes commence par une revue de presse.

Mgr Benoît Rivière, ce matin à Saint-Louis des Français, à Madrid

Pendant ce temps, Mgr Benoit Rivière, évêque d'Autun et « évêque des jeunes » (il préside le Conseil pour la Pastorale des enfants et des jeunes à la Conférence des évêques de France), donnait  une conférence à la paroisse Saint-Louis des Français de Madrid, sur le thème « Témoins du Christ dans le monde ». C'est le temps d'échange, juste après, que je retiens de cette matinée.

Quelqu'un a posé la question suivante : « Comment témoigner de notre foi face aux croyants des autres religions? Est-il légitime de vouloir les convertir? » Je crois qu'elle représentait bien les préoccupations des JMJistes que je rencontre depuis une semaine ici : des jeunes convaincus, enthousiastes, fiers de leur Eglise, qui savent qu'ils évoluent dans une société plurielle où on voit les croyants au mieux avec indifférence. Ils veulent témoigner de leur foi, « ré-évangéliser ». « Ce qui est légitime, c'est d'aimer les autres, a répondu Mgr Rivière. Cela signifie ne pas cacher sa religion, mais ne pas l'imposer. Seul le Saint-Esprit convertit les coeurs, à l'heure que Dieu choisit. L'annonce ne peut trouver sa place que dans une amitié partagée. »

how to get your ex back

à Madrid, Gwénola et Karem.

zp8497586rq

19/08/2011

Comments are closed.