Liban II : Elvire El Khouri, une pâtissière francophone et francophile

Luc Balbont a mal commencé sa journée. La municipalité de Byblos lui a posé un lapin. Mais ce n’est pas un homme à se démonter. Aujourd’hui, notre reporter a eu du nez… en poussant la porte d’une pâtisserie.

N’allez pas me demander ce qui l’a amené à rencontrer Elvire El Khouri, la patronne du lieu. Cette Libanaise francophone et francophile va-t-elle livrer à Luc ses recettes secrètes de beignets ou de gâteaux orientaux ? Hé bien non ! Notre pâtissière préférera parler de son amour du pays, de l’absence de son fils, parti travailler dans un restaurant en France.

Elle sera également intarissable sur l’art de vivre à la libanaise, malheureusement quelque peu terni par les menaces du Hezbollah.

  • Ecoutez la deuxième chronique de Luc Balbont au Liban : « Elvire El Khouri, une pâtissière francophone et francophile »

Au fait, la liaison téléphonique est meilleure aujourd’hui ! Croisons les doigts pour avoir la même qualité de son pour le prochain rendez-vous le 12 mars, à Tripoli.

Estelle Couvercelle

zp8497586rq

10/03/2010

Comments are closed.