Docteur Abbas Halabi (Druze) : "Dieu est d'abord un Esprit"

Docteur Abbas Halabi, 63 ans,
Musulman druze,
Administrateur de la Banque de Beyrouth et des Pays arabes,
Marié 3 enfants

Qui est Dieu pour vous ?
Docteur Abbas Halabi : le druizisme que j’ai représenté au synode pour le Liban en 1995, n’est pas une religion. Je le qualifierai plutôt de discipline qui synthétise les trois religions monothéistes – judaïsme, christianisme, islam – et les philosophies perse, grecque, hindoue et bouddhiste. Je crois pourtant en « un Dieu Un », qui tient mon destin dans sa main.

Que vous apporte la foi ?
Cette foi m’apporte l’humilité et la certitude qu’il existe une volonté supérieure au-dessus de moi, qui me renvoie à ma mesure. Terrestre. Pour le druze que je suis, Dieu est d’abord un Esprit, qui façonne mon comportement et mes rapports dans et à la société .

Comment priez vous ?
Je ne prie pas, puis que notre discipline, né d’un schisme de l’islam chiite (fatimide) en 1017 en Egypte, n’a pas de lieu de culte (ni mosquées, ni église, ni temple), mais j’étudie chaque jeudi, dans des salles communales ou municipales, où un initié conduit nos méditations.

Nos enseignements sont consignés dans le « Livre de la Sagesse » qu’il est interdit de montrer à un non druze et d’imprimer, afin que la parole ne soit pas dévoyée.

Chrétiens musulmans peuvent-ils vivre ensemble dans un Liban uni ?
Nous sommes exclusifs. Nous refusons les conversions et les mariages avec les non-druzes. Pourtant, je crois à la convivialité. J’ai fondé le groupe arabe pour le dialogue avec les chrétiens. Je le préside toujours.

Il n’y a pas d’autres chemins que le dialogue entre les cultures et les religions pour éviter la confrontation et la guerre, notamment dans notre Liban, déchiré par le confessionnalisme, un fléau que nous devons éradiquer de l’espace publique.

La religion chez nous envahi notre existence quotidienne. Tout en respectant les différentes croyances, nous devons nous attacher à construire un espace commun, où nous pourrons tous vivre et travailler ensemble, dans une même nation libanaise.

NB On trouve des communautés druzes au Liban, mais aussi en Syrie et en Israël

download adobe photoshop cs6

Recueilli par Luc Balbont/Pèlerin

zp8497586rq

03/06/2011

Comments are closed.