Un autre Maroc 8/8 : bilan d’un voyage

Carnet de reportage : un autre Maroc. 7ème jour. Nous voici au terme de notre séjour. En un peu plus d’une semaine, nous aurons visité un gîte de tourisme solidaire, une maison de la jeune fille rurale, plusieurs coopératives dont une exclusivement féminine, deux centres culturels pour la jeunesse, une école de village.

Autant de projets appuyés par la Sodev, qui permettent de redonner du souffle à des villages qui mourraient. Des réalisations concrètes, génératrices d’emplois, qui maintiennent des gens sur place, alors que beaucoup d’entre eux voyaient leur salut dans l’exil.

Ghazi s’oppose d’ailleurs à l’immigration qui prive le Maroc de ses élites et du dynamisme de sa jeunesse. Avec l’aide d’associations européennes belges, espagnoles, françaises comme le CCFD, le fameux co-développement, dont on nous rebat les oreilles, se matérialise sur cette terre du Moyen-Atlas.

Un début, timide sans doute, mais visible. Des petits pas montrant que l’idée d’un partage et d’une mise en commun des moyens fait son chemin.

Des passerelles d’économie fraternelle et durable sont jetées entre les deux rives de la Méditerranée. La voie est tracée, le terrain défriché. Dans les têtes, des initiatives sont déjà en projet.

Dans le groupe que j’ai suivi c’est même une certitude. Les réactions des personnes sont du reste très positives. Malgré les conditions de confort précaires, personne ne s’est plaint, aucun n’a protesté…

« Nous sommes là pour vivre avec les gens, et savoir ce qu’on pourrait faire pour eux en rentrant. » Combien de fois ai-je entendu cette phrase durant notre périple. Elle résume toute la philosophie du partenariat solidaire… Créer des échanges qui débouchent sur des initiatives humaines..

« En huit jours, j’ai mesuré tout ce que la France et le Maroc avaient de commun. Notre développement va de pair. Un Maroc prospère est une bénédiction véritable pour la France et réciproquement » remarque un des participants à la fin du voyage …

« Nous sommes venus en curieux. Sans doute aurions nous pu découvrir le Maroc comme le font tant d’autres, avec une agence touristique proposant un séjour agréable, dans un hôtel confortable. Certes, nous allons être content de retrouver notre salle de bains, mais ce que nous avons vécu dans les familles, en mangeant avec elles, en dormant chez elles restera gravé dans nos mémoires. Nous n’oublierons jamais. Nous sommes prêts à recommencer l’expérience. »

Une réaction d’un des couples qui résume parfaitement l’avis général des participants.

Contacts

Au Maroc : « TIZI-Randonnées » et « Sodev »– 46, avenue Moulay Abderrrahman N°1 Kénitra Maroc – Tél 00 212 5 37 37 53 54 begin_of_the_skype_highlighting 00 212 5 37 37 53 54      end_of_the_skype_highlighting
E-mail : tizirando@hotmail.com

En France : CCFD-Terre Solidaire (Comité catholique contre la faim et pour le développement) 4, rue Jean Lantier 750021 Paris – Tél 01 44 82 80 00. A lire : le dossier tourisme solidaire sur le site du CCFD.

De notre envoyé spécial Luc Balbont

13/12/2010

Comments are closed.