Un autre Maroc 3/8 : El Ghazi Gortat, l’amour du peuple marocain

Carnet de reportage : un autre Maroc. 2ème jour. Un personnage de roman. Petit homme truculent à la chevelure poivre et sel, El Ghazi Gortat a le verbe fort et provocant.

Une « grande gueule » né en 1956 dans les montagnes du Moyen-Atlas. Ghazi a gardé le goût de la liberté des paysans berbères, ses origines. Opposant de Hassan II qui a régné durant 38 ans sur le Royaume (1961-1999), notre homme est entré tout jeune dans le parti « Ila’l Aman » (en Avant), la gauche marocaine progressiste et laïque.

Arrêté « pour subversion » dés 1976, à l’âge de 20 ans, il passe dix ans de sa vie dans la prison de Kenitra, ville côtière au nord de Rabat.

A sa sortie en 1986, il se cherche. Pour tromper le temps, il accompagne un ami français, parti marcher avec un groupe dans les montagnes de l’Atlas. L’idée lui vient alors de créer une structure touristique alternative, qui servirait les villageois.

Faire découvrir son pays tout en développant des projets sociaux. C’est la naissance de « Tizirandonnées ». « Je voulais redonner le goût de l’initiative à ces villageois, en créant des structures sociales diverses : coopératives, centres culturels, éducatifs, afin que les gens restent et travaillent sur place. Il y a de la richesse humaine au Maroc. Elle doit profiter au pays. »

adobe software download

Autour de « Tizirando », un réseau associatif se met peu à peu en place. Des centres sont ouverts. Des emplois sont créés. Des ONG européenne espagnoles, belges épaulent. En France le CCFD apporte sa contribution.

En 2002, Ghazi fonde « Sodev » (So comme solidarité et Dev pour développement), afin de suivre plus efficacement ses projets. « Aujourd’hui, nous contribuons a soutenir plus d’une centaine de projets ruraux. Et nous avons généré plus de 300 emplois directs ou indirects. »

Toute la fierté de cet homme de 54 ans, qui croit bien plus dans le génie du peuple marocain, que dans ses dirigeants.

Contacts

Au Maroc : « TIZI-Randonnées » et « Sodev »– 46, avenue Moulay Abderrrahman N°1 Kénitra Maroc – Tél 00 212 5 37 37 53 54
E-mail : tizirando@hotmail.com

En France : CCFD-Terre Solidaire (Comité catholique contre la faim et pour le développement) 4, rue Jean Lantier 750021 Paris – Tél 01 44 82 80 00. A lire : le dossier tourisme solidaire sur le site du CCFD.

De notre envoyé spécial Luc Balbont

zp8497586rq

08/12/2010

Comments are closed.